Un site sur Jaurès et autour de Jaurès

Rallumer tous les soleils - la nécessité du combat : l’expression est de Jean Jaurès, l’ambition est de Jean Jaurès. Le nôtre est de la porter à travers ce site

[et à travers le théâtre grâce à un spectacle proposé par la Compagnie Aigle de sable sur un texte de Jérôme Pellissier (voir : l'actu du spectacle)].

Le 31 juillet 1914, Jean Jaurès est assassiné.
Les socialistes, les humanistes, les pacifistes, sont orphelins. Ils perdent celui dont la vie était consacrée à éviter la barbarie sanglante de la guerre, à construire une république véritablement sociale, à lutter pour l’autonomie et la liberté de tous, et notamment de tous ceux que l’ordre économique maintient « dans une sorte de servage ».

La vraie lutte n’est pas entre les Etats, Péguy, mais, dans toute l’Europe, entre la démocratie politique et sociale d’un côté et l’oligarchie rétrograde, capitaliste et militariste de l’autre ! 

Un siècle après, les mots, les convictions, les idéaux de Jaurès ont conservé intacte leur puissante charge de réflexion et de persuasion… et nous parlent tout autant du présent et de l’avenir que du passé.

Quant au théâtre, il peut être lui aussi, comme la poésie, une arme chargée de futur (1).

Ce site propose de nombreuses ressources :

Notamment de très nombreux textes (discours, interventions à la chambre, articles, etc.)   de Jean Jaurès – auxquels on peut accéder par la page proposant leur classement par thème, par la page de la biographie de Jaurès, qui propose leur classement par ordre chronologique, ou en plongeant dans la liste de l’ensemble des textes sans classement.

Des textes et témoignages sur Jean Jaurès, la plupart écrits par des personnes ayant connu Jaurès.

Des textes autour de personnes ayant gravité dans l’entourage de Jaurès (parmi elles, certaines sont aussi des personnages de la pièce – comme Charles Péguy ou Amédée Dunois – la pièce comportant également des personnages fictionnels mais entretenant des liens avec la réalité (ainsi le personnage d’Ève Jouard, journaliste à l’Humanité…).)

Des ressources également liées à certains grands combats jauressiens, à certaines des  grandes thématiques abordées par le texte (République et socialisme ; Guerre de 14 et pacifisme autour de 14 ; La République sociale…).

Le tout destiné, un siècle après l’assassinat de Jaurès, à offrir à chaque lecteur un maximum de témoignages et de textes pour qu’il puisse approcher de Jaurès sans se contenter du Jaurès que certains dénaturent pour le modeler à leur image. 

« Si les pages qui suivent pouvaient aider les hommes de pensée à devenir des hommes de combat, et à comprendre que la vérité, pour être toute la vérité, doit s’armer en bataille, les jeunes gens désintéressés et dévoués qui ont pris l’initiative de cette publication seraient bien payés de leur peine. » Jaurès, 1899.

Par ailleurs, une page sur l’actualité du spectacle informe des lectures, événements, lieux et dates des tournées.

Enfin, deux rubriques complètent les premières et se développeront prochainement : l’une sur l’actualité jauressienne (2), l’autre proposant au fur et à mesure de leur écriture des synthèses à destination des curieux, des enseignants, des étudiants, etc., de toute personne souhaitant découvrir Jaurès à travers quelques articles synthétiques sur les principaux aspects de sa pensée et de son action.

Ce site s’enrichira aussi au gré de vos commentaires, de vos remarques et questions, de nos discussions… Le but étant de continuer à entretenir, autour de la pensée vivante de Jaurès, la nécessité de combat. Plus que jamais. Ne serait-ce que « parce que parier sur le mal, c’est lui donner l’énergie pour vaincre ».

Bonne visite…

Post-scriptum concernant le spectacle :

Affiche

Peut-on célébrer Jaurès : oui, mais pas n’importe comment !

 

Rallumer tous les soleils : Jaurès ou la nécessité du combat nous plonge dans la vie de Jean Jaurès, dont nous suivons ici les combats, au long du début du siècle, depuis l’Affaire Dreyfus jusqu’aux premiers mois de la guerre de 1914, qui éclate au lendemain de son assassinat. Des combats incarnés par des personnes, portés par des amitiés, assombris par des trahisons et des défaites.

Sur le spectacle, vous trouverez ici différentes informations :
SynopsisNote d’intention de l’auteur,
Notes de Mise en scène,
Personnages,
 et prochainement quelques extraits du spectacle

(1) – La poesía es un arma cargada de futuro (La poésie est une arme chargée de futur), poème de Gabriel Celaya.
 
(2) – Par actualité jauressienne, nous entendons aussi toutes les précisions – y compris virulentes – nécessaires pour lutter contre ceux qui, par exemple, font courir sur le net de faux textes de Jaurès, lui attribuent de fausses citations ou de faux propos, utilisent son image ou quelques mots hors contexte pour le prostituer au profit racoleur de conceptions politiques opposées aux siennes, etc.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− un = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>