Classement thématique des textes et discours de Jaurès

Classement thématique de l’ensemble des textes et discours de Jaurès publiés sur ce site  (pour un classement chronologique, voir la page Biographie).

Pour ne pas multiplier les thématiques (il est pratique qu’elles soient moins nombreuses que les mots-clefs), nous avons classé l’ensemble des textes et discours de Jaurès sous sept grandes catégories (cliquer sur la catégorie conduit directement au passage qui lui est consacré sur cette page) :

1. Colonialisme ; impérialisme ; politique étrangère de la France

2. Histoire (dont histoire du socialisme et de la République)

3. Société : politique ; laïcité ; enseignement…

4. République sociale (retraites, droits des ouvriers, économie…)

5. Arts, et particulièrement littérature

6. Guerre ; Pacifisme ; Nationalisme ; Patriotisme…

7. Socialisme (aspects plus théoriques)

1. Colonialisme ; impérialisme ; politique étrangère de la France

Jaurès et le « péril jaune » (Colonialisme et Asie – années 1905) - Si les interventions de Jaurès concernant le colonialisme et ses dégâts eurent surtout pour objet les politiques françaises en Afrique, plusieurs furent néanmoins consacrées aux pays d’Asie. Dans un contexte bien particulier : autour des années 1900, le « péril jaune » … Continuer la lecture →

*

Les massacres d’Arménie (1896) - Début novembre 1896. Voilà plusieurs années maintenant que les Arméniens sont massacrés sur ordre du « Sultan rouge ». Le 3 novembre, à la Chambre, Jaurès interpelle le gouvernement sur le rôle de la France et de l’Europe. Une Europe hypocrite, « geignante … Continuer la lecture →

*

Les compétitions coloniales – Jaurès et le colonialisme (en 1896) - Dans cet article de 1896 paru dans La Petite République, intitulé Les compétitions coloniales, on retrouve la volonté constante de Jaurès de ne pas se contenter de dénoncer (ici, le colonialisme) : et donc de proposer aux socialistes des pistes … Continuer la lecture →

*

Jaurès et le Maroc : contre l’expédition marocaine (1911) - 16 juin 1911. Interpellation sur la politique du Gouvernement au Maroc. Jaurès y rappelle l’opposition des socialistes à la politique française au Maroc. Une politique qui conduit à humilier et à brutaliser le Maroc d’un côté, et à multiplier les risques de … Continuer la lecture →

*

Jaurès et le Maroc : contre l’aventure marocaine (janvier 1908) -

A la Chambre des députés, le 24 janvier 1908, Jaurès demande, une fois de plus, que la France mette fin à « l’aventure marocaine », incompatible en ses buts (impérialistes) comme en ses moyens (sanglants) avec une politique de paix et de … Continuer la lecture→

*

Jaurès et le Maroc : contre le protectorat (juin 1912) - Le 28 juin 1912, à la Chambre des députés, quelques mois après la signature du Traité de Fès, Jaurès revient sur la question du protectorat, pour demander aux députés de le refuser et de procéder à une nouvelle convention où … Continuer la lecture →

*

Jaurès : la politique coloniale de la France et la civilisation arabe (février 1912) - Le 1er février 1912, Jaurès revient, à la Chambre des députés, sur la question de la politique coloniale de la France, à laquelle il ne cesse de s’opposer. L’occasion pour lui de tenter de donner à comprendre aux députés cette … Continuer la lecture →

*

Jaurès contre la politique française au Maroc (mars 1908) - A plusieurs reprises, dans des articles notamment, Jaurès avait souligné à quel point les actions militaires françaises au Maroc, sanglantes et inutiles, allumaient et attisaient la haine des Marocains contre la France. A chaque fois, journalistes et députés colonialistes (autrement … Continuer la lecture →

*

L’ordre sanglant (Jaurès – Maroc, avril 1912) - Le Traité de Fès, signé le 30 mars 1912, place le Maroc sous la dépendance et la « protection » de la France et de l’Espagne. La colère du peuple marocain sera écrasée par l’armée française et par le maréchal Lyautey. Jaurès avait refusé … Continuer la lecture →

 

2. Histoire (dont histoire du socialisme et de la République)

De la démocratie politique à la démocratie sociale (le bilan social du 19e siècle) - Dans la conclusion de l’Histoire socialiste, qu’il a dirigée entre 1901 et 1908, et pour laquelle il a rédigé les tomes consacrés à la Révolution française, Jaurès propose un parcours du siècle passé, une histoire des conquêtes du prolétariat. Un … Continuer la lecture →

*

La chaîne est au coeur de ces hommes… (1911) - En 1911, dans l’Armée nouvelle, Jaurès évoque son arrivée à Paris et ses premières sensations et pensées… Je me souviens qu’il y a une trentaine d’années, arrivé tout jeune à Paris, je fus saisi un soir d’hiver, dans la ville … Continuer la lecture →

*

Le triomphe de la politique d’affaires (1894) - Peu de temps après le scandale de Panama (cf. ce texte) et suite à des attentats anarchistes, la Chambre vote les « lois scélérates », destinées à réprimer le mouvement anarchiste et qui conduisirent notamment à interdire de nombreuses publications anarchistes. Lors … Continuer la lecture →

*

L’Etat financier et l’Etat démocratique (Panama et corruption…, 1893) - Extraits du Compte rendu des débats, à la Chambre des députés, lors de la séance du 8 février 1893. Jaurès y intervient après que quelques députés se sont contentés de s’indigner contre la corruption d’un certain nombre d’hommes politiques dans …Continuer la lecture →

*

Comment juger les révolutionnaires (Jaurès, 1904) - Entre 1900 et 1904, les premiers volumes d’une Histoire socialiste de la France contemporaine sont publiés : rédigés par Jaurès, ils sont consacrés à la Révolution française.  Nous avons publié de longs extraits de l’introduction de cette Histoire socialiste de la … Continuer la lecture →

3. Société : politique ; laïcité ; enseignement ; Affaire Dreyfus…

Contre la peine de mort (1908) - Novembre 1908. Longue séance à la Chambre des députés durant laquelle Jaurès plaide en faveur de l’abolition de la peine de mort. Il déploie son argumentation en trois temps, dont nous publions ici les principaux extraits (on peut lire le texte … Continuer la lecture→

*

Les batailles électorales – les violences du pouvoir (années 1895) -  Plusieurs fois de suite, le député Jaurès fut empêché de venir parler aux électeurs du Tarn, empêché de pouvoir leur rendre compte de son mandat. Bagarres organisées, arrestations des mineurs et des ouvriers le soutenant, etc. : … Continuer la lecture →

*

L’armée, cette idole tarée (1897) - Novembre 1897. Deux mois avant le J’Accuse de Zola. A part dans le camp encore très restreint des proches de Dreyfus, on ignore si Dreyfus est coupable ou innocent. Pour Jaurès, au-delà de cette question, sur laquelle il reviendra longuement … Continuer la lecture →

*

L’engagement dans l’Affaire Dreyfus (1898) - 1898. Bientôt seront réunis en un volume, intitulé Les preuves, l’ensemble des articles de Jaurès (parus dans La Petite République) consacrés à l’Affaire Dreyfus, et dont il « résulte 1° Que Dreyfus a été condamné illégalement, en violation des garanties essentielles dues à … Continuer la lecture →

*

Jaurès, les socialistes et l’Affaire Dreyfus (1900) - En novembre 1900, lors d’une réunion à Lille, Jaurès revient sur L’Affaire Dreyfus et rappelle les dissensions qu’elle provoqua au sein des socialistes. Ce faisant, il donne aussi là quelques unes de ses plus brûlantes idées sur le rôle du … Continuer la lecture →

*

Aux origines de l’Affaire Dreyfus (1898) - Bientôt seront réunis en un volume, intitulé Les preuves, l’ensemble des articles de Jaurès (parus dans La Petite République) consacrés à l’Affaire Dreyfus, et dont il « résulte 1° Que Dreyfus a été condamné illégalement, en violation des garanties essentielles … Continuer la lecture →

*

Jaurès contre Casimir-Perier, contre l’oligarchie bourgeoise (1894) - Novembre 1894. Jean Jaurès est autorisé par le président de la cour d’assises de la Seine, à défendre le journaliste Gérault-Richard (du journal Le Chambard socialiste), accusé d’outrages à Jean Casimir-Perier, président de la République. Cette plaidoirie est importante : au-delà … Continuer la lecture →

*

La Laïcité, par légitime défense (1889) - Parmi les nombreux textes consacrés par Jaurès à la question de la laïcité, celui-ci a le mérite de dresser un rapide historique de l’alliance despotique des puissants et de l’Eglise. Il permet ainsi de mieux comprendre le contexte du combat … Continuer la lecture →

*

Instruction, morale et laïcité (1892) - L’instruction morale à l’école. Tel était le titre d’un article que Jaurès publia dans La Dépêche en juin 1892. Synthèse de ses idées sur l’école laïque et sur l’enseignement de la morale, qui précède de presque 20 ans les discours … Continuer la lecture →

*

Université et politique (1894)- Dans la Revue bleue du 7 juillet 1894, Jaurès publie un article, « Université et politique », où il s’exprime notamment sur l’importance d’une université vivante, attentive aux questions politiques et sociales. Une université qui sorte enfin « de l’étude morte des choses … Continuer la lecture →

*

République, démocratie et laïcité (Jaurès, 1904) - A Castres, le 30 juillet 1904, Jaurès s’exprime sur les liens entre République,  démocratie et laïcité. Démocratie et laïcité sont deux termes identiques. Qu’est-ce que la démocratie ? Royer-Collard, qui a restreint arbitrairement l’application du principe, mais qui a vu excellemment … Continuer la lecture →

*

Jaurès répond aux attaques sur la communion de sa fille (1901) - En 1901, éclate « l’affaire Jaurès », lancée par un hebdomadaire toulousain, L’école laïque, affirmant que Madeleine, fille de Jaurès, avait été éduquée dans une école religieuse et venait de faire sa communion. Ces révélations surprennent et choquent un certain nombre de … Continuer la lecture →

*

Jaurès et les droits des femmes (1907-1908) - Deux articles de Jaurès sur les droits des femmes. C’est peu, en comparaison des textes qu’il a publiés sur d’autres sujets. On ne peut pas être à l’avant-garde sur tout… Cela dit, à l’avant-garde, sur ce sujet, Jaurès l’était quand … Continuer la lecture →

 *

L’éducation, un acte de foi en l’autonomie et en la raison (1910) -Janvier 1910. Jaurès intervient plusieurs fois à la Chambre, notamment sur la question de la laïcité et de l’enseignement. Aussitôt publiées sous le titre « Pour la laïque », ces interventions figurent parmi les textes les plus célèbres de Jaurès. Ici, un … Continuer la lecture →

*

Notre but : l’humanité (éditorial du 1er numéro de l’Humanité, 1904) - Éditorial du premier  numéro de l’Humanité (18 avril 1904) : Le nom même de ce journal, en son ampleur, marque exactement ce que notre parti se propose. C’est, en effet, à la réalisation de l’humanité que travaillent tous les socialistes. L’humanité … Continuer la lecture →

*

Jaurès contre les lois scélérates (anarchisme et corruption – 1894) - Nous sommes en juillet 1894. Tandis que la Chambre vient de voter une de ces « lois scélérates » destinées éradiquer le mouvement anarchiste, Jaurès prend la parole. Dans cette longue intervention, qui mérite d’être citée ici quasi intégralement, il procède en …Continuer la lecture →

*

Préface aux Discours parlementaires (1904) - Texte intégral de la préface écrite par Jaurès, en 1904, à l’occasion de la publication en livre, sous le titre Discours parlementaires. J’ai cédé sans scrupule aux conseils de ceux qui me demandaient de réunir en volume mes discours parlementaires. … Continuer la lecture →

*

4. République sociale (retraites, droits des salariés, économie…)

 

L’impôt sur le revenu : pourquoi ? pour qui ? (1913) - Jaurès n’a cessé de se battre pour l’instauration de l’impôt sur le revenu. Dès 1894, à la Chambre, il en synthétise l’un des principes : « L’impôt progressif vient corriger la progression automatique et terrible de la puissance croissante des grands … Continuer la lecture →

*

Vers la République sociale (1906) - En 1906, Jaurès se représente aux élections législatives dans la 2e circonscription d’Albi. Il adresse aux électeurs la « profession de foi » suivante, magnifique synthèse de son combat quotidien pour la construction de la République sociale. Citoyens, J’ai rempli en conscience … Continuer la lecture →

*

C’est toujours la République sociale qui a été mon idéal (1904) - Certains accusaient Jaurès de n’avoir pas toujours été socialiste [vaudrait-il mieux naître socialiste que le devenir ?] en pointant notamment son arrivée, en 1885, à la Chambre des députés, parmi les républicains. En 1904, dans sa préface aux Discours Parlementaires, … Continuer la lecture →

*

La guerre sociale (1906) - Importantes grèves des ouvriers des usines de chaussures de Fougères. En réponse, les patrons organisent le lock-out pour tenter de casser, par la misère, les revendications ouvrières. Jaurès consacre notamment à ce sujet son éditorial du 30 décembre dans …Continuer la lecture →

*

Jaurès et les retraites (1910-1911) - En février 1910 Jaurès est à Nîmes pour le Congrès de la SFIO, notamment consacré à la loi sur les retraites ouvrières. Malgré les imperfections et l’ hypocrisie de cette loi (qui en établissant le droit à la retraite à … Continuer la lecture →

*

Justice ! (11 mars 1906, au lendemain de la catastrophe de Courrières) - Editorial de Jaurès dans l’Humanité du 11 mars 1906, le lendemain de la catastrophe de Courrières, qui cause la mort de plus de 1000 mineurs. (Voir aussi l’article de Jaurès intitulé La guerre sociale, en décembre de la même année, … Continuer la lecture →

*

Trois textes sur la question de la violence ouvrière, que la violence du capitalisme et la violence patronale attisent et exploitent :

M. Clemenceau et les grèves (mars 1906)

Violence patronale, violence ouvrière (juin 1906)

Violence des pauvres, violence des maîtres (février 1912)

*

Le devoir d’un député socialiste - Nous sommes à Houplines, près de Lille, en 1903. Jaurès y vient en soutien aux ouvriers du textile alors en grève. Jaurès, député socialiste, conclut son discours : « Pendant ce temps, notre devoir à nous,  propagandiste socialiste, notre devoir … Continuer la lecture→

*

Jaurès et l’Affaire Durand – Enfin ! (16/02/1911) - 16 février 1911. L’Humanité titre : Durand est libre ! et Jaurès intitulé son éditorial, où il revient sur le déroulement de cette affaire, de ce « crime … Continuer la lecture →

*

Jaurès et l’Affaire Durand – L’erreur judiciaire (10/12/1910) - Automne 1910. Au port du Havre, c’est la grève illimitée. Lors d’une rixe, un jaune, un ouvrier non gréviste, est battu à mort. Dès le lendemain, la police arrête Jules Durand, le secrétaire adjoint du syndicat des ouvriers charbonniers du Havre. … Continuer la lecture→

5. Arts, et particulièrement littérature

Le théâtre social – le théâtre comme moyen de lutte sociale (1900) - Publié par la La Revue d’Art dramatique en décembre 1900, Le théâtre social est le texte d’une conférence de Jaurès prononcée en juillet lors de la représentation d’une oeuvre de Louis Marsolleau. Rappelons que la majorité des pièces étaient alors politiquement … Continuer la lecture →

*

Vers l’avenir (Jaurès parle de Zola, 1908) - Juin 1908. Les cendres de Zola (mort en 1902) sont transférées au Panthéon. Jaurès consacre au romancier, au dreyfusard, au socialiste, son éditorial de L’Humanité, qu’il titre :  Vers l’avenir. « La rumeur d’outrage qui enveloppe le nom et le cercueil … Continuer la lecture →.

*

6. Guerre ; Pacifisme ; Nationalisme ; Patriotisme…

Sang froid nécessaire (31 juillet 1914) - 31 juillet 1914. Le jour de l’assassinat de Jaurès paraît dans l’Humanité l’article « Sang froid nécessaire ». Ce sera son dernier article : il n’aura pas le temps d’écrire celui qui devait paraître le lendemain et dans lequel il prévoyait de … Continuer la lecture →

*

L’oscillation au bord de l’abîme (30 juillet 1914) - 30 juillet 1914. Au lendemain de la réunion, à Bruxelles, du Bureau socialiste international, où Jaurès a prononcé son dernier discours, et à la veille de son assassinat, son avant-dernier article, « L’oscillation au bord de l’abîme », paraît dans La Dépêche. …Continuer la lecture →

*

J’appelle les vivants ! (Discours au Congrès de Bâle, 1912) - 24 novembre 1912. Face à la menace de guerre mondiale que vient de réveiller la guerre dans les Balkans, plus de 500 délégués socialistes, venus de 23 pays, se réunissent à Bâle pour exprimer leur volonté d’éviter la guerre. Le dimanche, … Continuer la lecture →

*

A la jeunesse poussée vers la guerre (1914) - En janvier 1914, Jaurès prononce un discours à l’occasion des obsèques de son ami Francis de Pressensé, président de la Ligue des droits de l’Homme, haï de l’extrême droite pour son dreyfusisme, son socialisme et son pacifisme… C’est l’occasion pour Jaurès de … Continuer la lecture →

*

Patriotisme et internationalisme (1911) - Quelques grands extraits de la partie intitulée « Internationalisme et patriotisme » du Chapitre 10 de l’Armée nouvelle, ouvrage publié par Jaurès en 1911. Ils permettent de comprendre la nature du patriotisme de Jaurès, la manière dont il conçoit … Continuer la lecture →

*

La patrie, les patries, de la guerre à la fédération (1911) - Extrait de l’ouvrage l’Armée Nouvelle où Jaurès précise sa vision non d’une dissolution des patries, mais d’une fédération universelle des patries basée sur l’autonomie des nations et sur la justice. [ce passage précède de peu celui consacré à ce que … Continuer la lecture →

*

Contre la guerre, que peuvent les peuples ? (1911) - Dans son ouvrage l’Armée Nouvelle, Jaurès propose une complète réorganisation de l’armée. Pour la moderniser, pour en faire une armée de défense, et pour en faire une armée vraiment populaire (afin notamment qu’elle ne puisse plus être utilisée comme …Continuer la lecture →

*

Contre la guerre : l’arbitrage ou la révolution ! (1907) - Août 1907. Congrès de l’Internationale socialiste à Stuttgart. Septembre 1907, à Paris : Jaurès profite d’un meeting pour expliquer les décisions de l’Internationale. Et notamment le recours à l’arbitrage international… ou à la révolution. [La première partie de ce discours … Continuer la lecture →

*

Le prolétariat contre la guerre (1907) - Août 1907. Congrès de l’Internationale socialiste à Stuttgart. Septembre 1907, à Paris : Jaurès profite d’un meeting pour expliquer les décisions de l’Internationale quant au rôle des prolétaires face aux risques de guerre – défense de l’autonomie des nations et …Continuer la lecture →

*

Le patriotisme européen (1905) - En 1905, la guerre russo-japonaise conduit certains à invoquer un « patriotisme européen ». Dans un article de l’Humanité titré « Civilisation », le 10 mars 1905, Jaurès réagit : " Mais dans l’enthousiasme de cette croisade sinistre et sauvage des blancs contre les jaunes, … Continuer la lecture →

*

Le patriotisme – et la préférence nationale ! (1905) - En août 1905, Jaurès réagit à quelques voix qui déjà appelaient à la « préférence »… Ce qui permettra de mesurer la pertinence du jugement intellectuel de certains membres de l’extrême-droite tentant de récupérer aujourd’hui Jaurès (si, si) au prétexte qu’il était …Continuer la lecture →

*

Un perpétuel appel à l’assassinat… (1913) - Juillet 1913. Face aux socialistes et à certains radicaux qui souhaiteraient réformer l’armée pour la démocratiser, en moderniser le fonctionnement et en faire une armée populaire et de défense, le gouvernement n’a qu’un objectif : faire passer la durée du …Continuer la lecture →

*

Contre la loi de trois ans (1913) - La campagne contre Jaurès bat son plein : il est accusé, y compris au sein de la Chambre, d’être « vendu à l’Allemagne », « homme du Kaiser », etc. Toute l’extrême-droite et presque toute la droite de l’époque profitent en effet de … Continuer la lecture→

*

Discours de Vaise – discours de Jaurès, le 25 juillet 1914 - Le 25 juillet 1914, Jaurès est à Vaise, près de Lyon, pour soutenir Marius Moutet, socialiste bientôt député. Sous la pression des événements, il y parle essentiellement de la menace de guerre et des causes de la guerre. Souvent présenté … Continuer la lecture→

*

Rayons et ombres : l’hommage aux combattants de la Commune (1912) - A l’occasion de la journée de commémoration des massacres de la Commune, de la Semaine sanglante, le 26 mai 1912, Jaurès consacre son éditorial de l’Humanité, qu’il titre Rayons et ombres, à une synthèse des progrès du socialisme et des menaces qu’il …Continuer la lecture →

 

*

7. Socialisme (aspects plus théoriques)

Nous ne voulons pas que la République soit pour le prolétariat une duperie - 7 octobre 1905 – Dans « Par l’abonnement », son éditorial de L’Humanité, consacré notamment aux difficultés de faire vivre un journal indépendant (les journaux qui ne connaissaient pas de difficultés étaient largement financés par la publicité et par ce qu’on appellerait … Continuer la lecture →

*

Socialisme et liberté (1898) - Jaurès propose dans ce long et lumineux article paru dans La Revue de Paris le 1er décembre 1898 une synthèse de ses idées sur ce qu’est à ses yeux le socialisme et sur la manière dont il conduit (à … Continuer la lecture →

*

De la République au Socialisme (Jaurès, 1893) - C’est à la Chambre des députés, le 21 novembre 1893, que Jaurès décrit très précisément pourquoi la République doit mener au socialisme – notamment pour que les citoyens deviennent, dans l’ordre économique, aussi souverains qu’ils le sont dans l’ordre politique, … Continuer la lecture →

*

Le but du socialisme (1901) - En 1901, Péguy publie, dans un des Cahiers de la quinzaine, un recueil de textes de Jaurès intitulé Études socialistes. Parmi ces textes, plusieurs portent directement sur le socialisme, sur la lutte de classes, etc. Notamment deux : Le socialisme … Continuer la lecture →

*

Le socialisme et la vie (1901) - En 1901, Péguy publie, dans un des Cahiers de la quinzaine, un recueil de textes de Jaurès intitulé Études socialistes. Parmi ces textes, plusieurs portent directement sur le socialisme, sur la lutte de classes, etc. Notamment deux : Le but (qui peut être …Continuer la lecture →

*

Appel à l’unité socialiste (1897) - 1897. En ces années-là, comme l’écrit Rappoport, le peuple disait aux socialistes : Avant de tenter de réorganiser le monde, essayez de vous organiser vous-mêmes. Jaurès sent que les socialistes, s’ils cessent d’être éparpillés en une infinité de groupements, peuvent devenir … Continuer la lecture →

*

Le principe de la lutte de classe (1900) - Extrait du long discours que Jaurès prononça à Lille, en novembre 1900, devant 8000 militants socialistes. Ici, quelques passages consacrés à sa vision de la lutte de classe. Dont certains, sur le risque de la résignation et de l’acceptation soumise … Continuer la lecture →

*

République et socialisme – Jaurès et Engels (1901) - En 1901, dans la préface au recueil d’articles intitulé Etudes socialistes et publié par Péguy dans un des Cahiers de la quinzaine,  Jaurès revient sur les liens entre république et socialisme… D’abord en comparant, à partir d’une lettre d’Engels, les situations allemandes et … Continuer la lecture →

*

Jaurès et l’évolution révolutionnaire – 1901 - En 1901, dans la préface au recueil d’articles intitulé Etudes socialistes et publié par Péguy dans un des Cahiers de la quinzaine,  Jaurès revient sur les liens entre république et socialisme… D’abord en comparant, à partir d’une lettre d’Engels, les … Continuer la lecture →

*

La classe moyenne et la question sociale (1889) - Article de mars 1889, paru dans La Dépêche sous le titre « La classe moyenne et la question sociale ». Il constitue la suite de l’article « Le capitalisme et la classe moyenne ». Jaurès y poursuit sa démonstration et conclut : pas de salut pour …Continuer la lecture →

*

La concentration capitaliste (1889) - Article de mars 1889, paru dans La Dépêche sous le titre « Le capitalisme et la classe moyenne ». Le jeune Jaurès y évoque notamment les conséquences économiques et sociales de la spéculation et de la concentration capitaliste. Je disais naguère que …Continuer la lecture →

*

L’Homme, entre Marx et l’Univers… (1901) - Dans cet extrait de l’introduction qu’il rédige pour L’Histoire socialiste (terminée en 1903), Jaurès revient sur la vision marxiste de l’histoire, qu’il partage, mais qu’il ne conçoit pas comme devant empêcher de penser la liberté de l’esprit humain et l’influence … Continuer la lecture →

*

L’Etat socialiste et l’Etat patron (1895) - 1895-1896. Jaurès publie, dans la Revue socialiste, sous le titre général L’organisation socialiste une série de cinq textes :  1. Collectivisme et radicalisme.  2. L’Etat socialiste et les fonctionnaires. 3. L’Etat socialiste et l’Etat patron. 4. Esquisse provisoire de l’organisation industrielle. 5. La production … Continuer la lecture →

*

L’Etat socialiste (et les fonctionnaires) (1895) - 1895-1896. Jaurès publie, dans la Revue socialiste, sous le titre général L’organisation socialiste une série de cinq textes :  1. Collectivisme et radicalisme.  2. L’Etat socialiste et les fonctionnaires. 3. L’Etat socialiste et l’Etat patron. 4. Esquisse provisoire de l’organisation industrielle. … Continuer la lecture →

--

Jaures_1913_2

Au Pré-Saint-Gervais, en 1913.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Classement thématique des textes et discours de Jaurès

Une réponse à Classement thématique des textes et discours de Jaurès

  1. Ping : Jaurès et la République sociale (Jérôme Pellissier) - Jaures.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf − trois =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>