Archives par mot-clé : Guerre de 14

L’heure est venue d’être citoyen du monde (Anatole France, 1919)

1919. A la sortie de la guerre, Anatole France, le grand écrivain, l’ami de Jaurès, s’adresse aux institutrices et instituteurs réunis à Tours pour le Congrès des Syndicats d’Instituteurs. Un texte magnifique sur l’éducation, le pacifisme et la « haine de … Continuer la lecture

Publié dans Sur la guerre - et pour la Paix | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Nous n’avons pas livré notre âme à la guerre et à la haine (Mayoux, 1914)

Instituteurs, Marie et François Mayoux furent, comme Hélène Brion, révoqués puis emprisonnés, en 1917-1918, pour propagande pacifiste… Ils écrivirent alors un petit ouvrage, intitulé « Notre Affaire ». Les premières pages, ci-dessous, témoignent d’abord de l’attitude de très nombreux pacifistes (semblables en … Continuer la lecture

Publié dans Sur la guerre - et pour la Paix | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Comment pacifisme est devenu défaitisme… (Madeleine Vernet, 1917)

Novembre 1917. Madeleine Vernet, éducatrice et militante pacifiste, consacre en 1917 un ouvrage clandestin à l’Affaire Hélène Brion (institutrice révoqué et emprisonné pour « propagande pacifiste », voir notamment cette page). Dans l’extrait ci-dessous, elle s’insurge contre l’amalgame, alors martelé par quasiment … Continuer la lecture

Publié dans Sur la guerre - et pour la Paix | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Déclaration des socialistes français et allemands pour la Paix (Zimmerwald, 1915)

Début septembre 1915. Pour la première fois depuis le début de la Guerre, des délégations socialistes et ouvrières (officielles ou représentant des minorités au sein des partis socialistes officiels dans les pays où ils participent à l’Union sacrée) de tous … Continuer la lecture

Publié dans Sur la guerre - et pour la Paix | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

On vous a appelés frères pour vous envoyer à la mort (Zimmerwald, 1915)

Début septembre 1915. Pour la première fois depuis le début de la Guerre, des délégations socialistes et ouvrières (officielles ou représentant des minorités au sein des partis socialistes officiels dans les pays où ils participent à l’Union sacrée) de tous … Continuer la lecture

Publié dans Sur la guerre - et pour la Paix | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Cette guerre n’est pas notre guerre ! (une opposition syndicaliste, 1915)

Août 1915. Tandis que le CGT et ses principales publications, depuis un an, se sont ralliées à l’Union Sacrée et au bellicisme, une minorité, au sein des syndicats, commence à lutter contre la Guerre. L’un des premiers textes qui en … Continuer la lecture

Publié dans Sur la guerre - et pour la Paix | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Institutrices et instituteurs contre la propagande et contre la guerre (1917)

Mai 1917. Sous le titre « Les Instituteurs syndicalistes et la guerre », la section de la Charente de la Fédération Nationale des Syndicats d’Institutrices et d’Instituteurs publics rappelle la liberté de conscience des instituteurs et l’impossibilité pour eux de devenir ces … Continuer la lecture

Publié dans Sur la guerre - et pour la Paix | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Adresse féministe au Comité pour la reprise des relations internationales (H. Brion, 1916)

En 1916, Hélène Brion, institutrice féministe et pacifiste, adresse le texte suivant au Comité pour la reprise des relations internationales. Ce dernier venait d’être créé par les syndicalistes et socialistes réunis fin 1915 à Zimmerwald qui, loin des positions bellicistes … Continuer la lecture

Publié dans Sur la guerre - et pour la Paix | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Déclaration d’Hélène Brion, féministe et pacifiste, au Conseil de guerre (1918)

Hélène Brion, institutrice féministe et pacifiste, fut suspendue puis emprisonnée en 1917, et condamnée en 1918 à trois ans de prison avec sursis. Elle ne pourra enseigner de nouveau que sept ans plus tard. Son crime ? « Propagande défaitiste. » Autrement … Continuer la lecture

Publié dans Sur la guerre - et pour la Paix | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Un devoir urgent pour les femmes – les femmes pour la paix permanente (1915)

Décembre 1915. La section française du Comité international des Femmes pour la paix permanente édite cette brochure, intitulée Un devoir urgent pour les femmes.  Synthèse des réflexions les plus lucides que les (rares) esprits libres portaient sur la situation après … Continuer la lecture

Publié dans Sur la guerre - et pour la Paix | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Les femmes socialistes contre la guerre (1915)

Document rare, le Manifeste de la Conférence internationale des femmes socialistes, réunies à Berne en mars 1915, fut diffusé en France par Louise Saumoneau. Texte ci-dessous puis fichier au format pdf reproduisant le manifeste en son format d’origine :

Publié dans Sur la guerre - et pour la Paix | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Contre la guerre, que peuvent les peuples ? (1911)

1911. Dans son ouvrage l’Armée Nouvelle, Jaurès propose une complète réorganisation de l’armée. Pour la moderniser, pour en faire une armée de défense, et pour en faire une armée vraiment populaire (afin notamment qu’elle ne puisse plus être utilisée comme … Continuer la lecture

Publié dans De Jaurès (textes et discours de Jaurès) | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Contre la guerre : l’arbitrage ou la révolution ! (1907)

Août 1907. Congrès de l’Internationale socialiste à Stuttgart. Septembre 1907, à Paris : Jaurès profite d’un meeting pour expliquer les décisions de l’Internationale. Et notamment le recours à l’arbitrage international… ou à la révolution. [La première partie de ce discours … Continuer la lecture

Publié dans De Jaurès (textes et discours de Jaurès) | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le prolétariat contre la guerre (1907)

Août 1907. Congrès de l’Internationale socialiste à Stuttgart. Septembre 1907, à Paris : Jaurès profite d’un meeting pour expliquer les décisions de l’Internationale quant au rôle des prolétaires face aux risques de guerre – défense de l’autonomie des nations et … Continuer la lecture

Publié dans De Jaurès (textes et discours de Jaurès) | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Sang froid nécessaire (31 juillet 1914)

31 juillet 1914. Le jour de l’assassinat de Jaurès paraît dans l’Humanité l’article « Sang froid nécessaire ». Ce sera son dernier article : il n’aura pas le temps d’écrire celui qui devait paraître le lendemain et dans lequel il prévoyait de … Continuer la lecture

Publié dans De Jaurès (textes et discours de Jaurès) | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

L’oscillation au bord de l’abîme (30 juillet 1914)

30 juillet 1914. Au lendemain de la réunion, à Bruxelles, du Bureau socialiste international, où Jaurès a prononcé son dernier discours (voir cette page), et à la veille de son assassinat, son avant-dernier article, « L’oscillation au bord de l’abîme », paraît … Continuer la lecture

Publié dans De Jaurès (textes et discours de Jaurès) | Marqué avec , , , | Un commentaire

Contre la loi de trois ans (1913)

1913. La campagne contre Jaurès bat son plein : il est accusé, y compris au sein de la Chambre, d’être « vendu à l’Allemagne », « homme du Kaiser », etc. Toute l’extrême-droite et presque toute la droite de l’époque profitent en effet de … Continuer la lecture

Publié dans De Jaurès (textes et discours de Jaurès) | Marqué avec , , , , , | Un commentaire

Discours de Vaise – discours de Jaurès, le 25 juillet 1914

Le 25 juillet 1914, Jaurès est à Vaise, près de Lyon, pour soutenir Marius Moutet, socialiste bientôt député. Sous la pression des événements, il y parle essentiellement de la menace de guerre et des causes de la guerre. Souvent présenté … Continuer la lecture

Publié dans De Jaurès (textes et discours de Jaurès) | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Francis Delaisi – La guerre qui vient… (1911)

Francis Delaisi, journaliste et économiste français (ayant très mal tourné dans les années 40), avait publié en 1911 un étonnant petit ouvrage, La guerre qui vient, lucide et visionnaire. En voici quelques extraits :

Publié dans Sur la guerre - et pour la Paix | Marqué avec , , | Laisser un commentaire